Song of the dispossessed

Posté par cielnuageux le 20 février 2019

Image de prévisualisation YouTube

DEAD CAN DANCE

Version musicale originale
Image de prévisualisation YouTube

Publié dans paroles musique | Pas de Commentaire »

Ça sert à quoi tout ça….

Posté par cielnuageux le 18 février 2019

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans paroles musique | Pas de Commentaire »

La mystérieuse chanson de Joe Dassin, à l’ambiance magnifique

Posté par cielnuageux le 16 décembre 2018

Marie-Jeanne

Sur ce lien, plusieurs fans de la chanson de Joe Dassin ont posté leur interprétation de la chanson Marie-Jeanne, qui en définitive, garde tout son mystère

http://www.joedassin.info/fr/af-show1599.html

Il en reste une ambiance … si bien reproduite, comme une scène, un petit film, où se mêlent états d’âme, paroles et paysages, pour peu on verrait défiler cette chanson devant nos yeuxImage de prévisualisation YouTube

Publié dans paroles musique, texte perso, video | Pas de Commentaire »

Sting « Russians »

Posté par cielnuageux le 27 mai 2017

http://www.clg-bartavelles.ac-aix-marseille.fr/spip/sites/www.clg-bartavelles/spip/IMG/pdf/ANALYSE_RUSSIANS_Yves_Berge.pdf

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans paroles musique | Pas de Commentaire »

Gare aux cons …

Posté par cielnuageux le 4 février 2017

Image de prévisualisation YouTube

 

« C’est pas normal d’avoir besoin d’parler aux femmes de cette façon.
Y’a un sérieux problème d’éducation ! »

Publié dans divers, paroles musique, video | Pas de Commentaire »

Tchaïkowsky (2)

Posté par cielnuageux le 24 avril 2016

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans paroles musique, poesie, video | Pas de Commentaire »

Tchaïkovsky

Posté par cielnuageux le 24 avril 2016

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans paroles musique, poesie, video | Pas de Commentaire »

Le fruit de mon verger (Yves Duteil)

Posté par cielnuageux le 4 novembre 2015

Image de prévisualisation YouTube

 

J’ai cueilli dans ma vie des fruits de toutes sortes
J’en ai cueilli bien plus que n’en pouvais manger
Mais celui-là poussait juste devant ma porte
Aucun autre que moi ne l’a dans son verger C’est lui qui rend la vie plus belle et plus paisible
Il est à lui tout seul la moitié du bonheur
Il pousse un peu trop haut, tout juste inaccessible
Et m’oblige à grandir pour le croquer du cœur

Il profite à vue d’œil de mes journées qui passent
Et s’épanouit le soir au coucher du soleil
Me guérit dans la nuit de mes peurs qu’il efface
Et retrouve au matin sa fraîcheur de la veille

 

Il comble mes silences et connaît mes rengaines
On dirait qu’il renvoie l’image de ma vie
Pour me donner courage et consoler ma peine
Me redonner raison au cœur de ma folie
J’ai découvert un jour, juste devant ma porte
Un pays si serein qu’il faut pour le trouver
S’ouvrir le cœur en grand pour que l’amour en sorte
Et découvrir la route en se laissant porter
C’est là que j’ai trouvé, caché dans la sagesse
Ce fruit miraculeux qui n’a d’autre saison
Que celle de mon cœur mais qui mûrit sans cesse
Et qui met la tendresse au cœur de mes chansons

 

Et j’ai cueilli depuis des fruits de toutes sortes
J’en ai cueilli bien plus que n’en pourrai manger
Mais celui qui mûrit juste devant ma porte
Aucun autre que moi ne l’a dans son verger

http://fr.lyrics.wikia.com/wiki/Yves_Duteil/Le_fruit_de_mon_verger

Publié dans paroles musique | Pas de Commentaire »

Bon anniversaire Papa

Posté par cielnuageux le 8 septembre 2015

Bon anniversaire Papa.
Tu aurais 95 ans aujourd’hui
Et si tu continues à vivre par nos pensées, j’aurais parfois bien besoin de tes lumières !

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Publié dans paroles musique, texte perso | Pas de Commentaire »

café ? cigarette ?

Posté par cielnuageux le 7 septembre 2014

Image de prévisualisation YouTube

Oldelaf

Pour bien commencer
Ma petite journée
Et me réveiller
Moi, j’ai pris un café
Un arabica
Noir et bien corsé
J’enfile ma parka
Ça y est je peux y aller

« Où est-ce que tu vas ? »
Me crie mon aimée
« Prenons un kawa
Je viens de me lever »
Étant en avance
Et un peu forcé
Je change de sens
Et reprends un café

A huit heures moins l’quart
Faut bien avouer
Les bureaux sont vides
On pourrait s’ennuyer
Mais je reste calme
Je sais m’adapter
Le temps qu’ils arrivent
J’ai l’temps pour un café

La journée s’emballe
Tout le monde peut bosser
Au moins jusqu’à l’heure
De la pause-café
Ma secrétaire entre :
« Fort comme vous l’aimez »
Ah mince, je viens d’en prendre
Mais maintenant qu’il est fait…

Un repas d’affaire
Tout près du Sentier
Il fait un temps super
Mais je me sens stressé
Mes collègues se marrent :
« Détends-toi, René
Prend un bon cigare
Et un petit café… »

Une fois fini
Mes collègues crevés
Appellent un taxi
Mais moi j’ai envie d’sauter
Je fais tout Paris
Puis je vois un troquet
J’commande un déca
Mais recaféiné

J’arrive au bureau
Ma secrétaire me fait :
« Vous êtes un peu en retard
Je me suis inquiétée »
J’la jette par la f’nêtre
Elle l’avait bien cherché
T’façons faut qu’je rentre
Mais avant un café

Attendant l’métro
Je me fais agresser
Une petite vieille me dit :
« Vous avez l’heure s’vous plaît ? »
Je lui casse la tête
Je la pousse sur le quai
Je file à la maison
Et j’me sers… devinez…

« Papa, mon Papa,
En classe je suis premier »
Putain mais quoi ?
Tu vas arrêter de m’faire chier ?
Qu’il est con ce gosse !
En plus il s’met à chialer !
J’m’enferme dans la cuisine
Il reste un peu de café

Ça fait quatorze jours
Que je suis enfermé
J’suis seul dans ma cuisine
Et je bois du café
Il faudrait bien qu’je dorme
Mais les flics vont m’choper
Alors je cloue les portes
Et j’reprends du café

 

Image de prévisualisation YouTube

Affranchi comme une carte
D’un timbre sur l’épaule droite
C’est la traversée du désert
Je viens d’écraser la dernière
Comme un grand coca glacé
Sous la canicule d’été
Qu’on vous empêcherait de boire
Et sur lequel on peut s’asseoir

24h/24
La blessure arbitraire
La convoitise opiniâtre
D’une bouffée salutaire
J’ai beau mâcher des trombones
Et tordre des clous
A cette idée qui se cramponne
J’aimerai tordre le cou

C’est décidé j.assume
Déterminé j’arrête
Je ne fume plus une cigarette

C’est sympa de m’accompagner
Dans le renoncement du vice
Tout le monde m’a félicité
A part Philippe et Morris
Qui m’attendent au tournant
Quand j’irai en cachette
Désespérément
Craquer l’allumette


1, 2, 3, 4 jours sans tabac
C.est pas beaucoup certes
Mais dans 26, ça fera 1 mois
On me trouve légèrement irritable
Et j’ me d’mande bien pourquoi
Sans doutes parce qu’hier à table
J’ai défenestré l’ chat

C’est décidé j.assume
Déterminé j’arrête
Je ne fume plus une cigarette

Adieu ma blonde je t’aimais bien
Mais tous les deux c’est plus possible
J’suis v’nu te dire que tu t’en vas
Notre amour est nuisible
C’est écrit en gras sous le dromadaire orangé
Qui regarde narquois les caisses de l’Etat engrangées et ça part en fumée…


Quelle tristesse, c’est pas gai, tout cet air pur qui s’infiltre
Sans vouloir mégoter, ma vie ne tient plus qu’à un filtre
Je regrette le temps jadis où j’occupais mes doigts
Et trouvais consistance sans forcément prendre du poids
A combler le vide d’air par le contenu du frigidaire
C’est vraiment trop pour un mégot, bon royaume pour un chameau
Et si j’déclarais forfait en plein milieu du match
Personne pour me dire « échec et patch »

Je ne fume plus une cigarette
ARRETE !

 

Publié dans paroles musique | Pas de Commentaire »

1234
 

Cosy place for holidays in ... |
les hobbies d'Angie |
Animaux de compagnie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pattypatchs
| Football Club Orgnacois
| L'Ecurie de la Combe