Charles-Marie-René Leconte de Lisle

Posté par cielnuageux le 14 octobre 2015

J’ai vécu, je suis mort
Les yeux ouverts, je coule
Dans l’incommensurable abîme, sans rien voir,

Lent comme une agonie et lourd comme une foule
Inerte, blême, au fond d’un lugubre entonnoir
Je descends d’heure en heure et d’année en année,
A travers le muet, l’immobile, le noir.

Je songe et ne sens plus, l’épreuve est terminée,
Qu’est-ce donc que la vie ? étais-je jeune ou vieux ?
Soleil ! Amour ! rien, rien
Va, chair abandonnée !
Tournoie, enfonce, va !
Le vide est dans tes yeux et l’oubli s’épaissit et l’absorbe à mesure.

Si je rêvais.
Non, je suis bien mort.
Tant mieux.

 

 

 

Publié dans poesie | Pas de Commentaire »

Bon anniversaire Papa

Posté par cielnuageux le 8 septembre 2015

Bon anniversaire Papa.
Tu aurais 95 ans aujourd’hui
Et si tu continues à vivre par nos pensées, j’aurais parfois bien besoin de tes lumières !

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Publié dans paroles musique, texte perso | Pas de Commentaire »

Avant toi

Posté par cielnuageux le 29 août 2015

« Je ne peux pas vivre comme ça, mère. Ce n’est pas la vie que j’ai choisie. Je n’ai aucune perspective de me rétablir un jour. Il me semble donc parfaitement raisonnable de demander qu’on mette fin à cette situation d’une manière qui me convienne. »

J’entendais ses paroles et j’imaginais alors sans peine l’homme qu’il devait être dans ses réunions d’affaires, cette carrière qui l’avait rendu aussi riche qu’arrogant.
Après tout, c’était un homme habitué à être écouté.
Il ne supportait pas l’idée que je puisse être, d’une certaine manière, en position de décider de son avenir. Que je sois redevenue mère.

C’est sa tentative de suicide qui m’a finalement poussée à céder. Ce n’est pas tant que ma religion condamne cet acte – même s’il me semble particulièrement insoutenable d’imaginer mon fils précipité en enfer à cause de son désespoir. J’ai choisi de croire que Dieu, une divinité bienveillante, comprend nos souffrances et pardonne nos errements.

C’est cette dimension de la maternité qu’on ne saisit jamais vraiment tant qu’on n’a pas été mère soi-même, qui fait que ce n’est pas l’homme adulte que l’on voit – ce rejeton maladroit, mal rasé, malodorant et aux idées bien arrêtées – avec ses contraventions, ses chaussures mal cirées et sa vie amoureuse compliquée.
Non, ce qu’une mère voit, ce sont toutes les personnes que son fils a été au fil de sa vie rassemblées en un seul et unique individu.

J’ai regardé Will et j’ai vu le poupon que je tenais dans mes bras, complètement gaga, incapable d’imaginer que j’avais donné naissance à un autre humain.
J’ai vu le bambin qui me donnait la main, le garçonnet essuyant ses larmes de rage après avoir été rudoyé par un camarade.
J’ai vu les vulnérabilités, l’amour, l’histoire.
Et c’est ça qu’il me demandait de faire disparaître – le petit enfant en même temps que l’homme. Tout cet amour, toute cette histoires.

Jojo Moyes (Avant toi)

Publié dans lecture | Pas de Commentaire »

Boîtes aux lettres

Posté par cielnuageux le 11 août 2015

Images humoristiques trouvées sur le net

!cid_32D2696FC1AF4EB887FA6594D4DA9615@utilisateurpc  seguin

 

Publié dans humour | Pas de Commentaire »

Ballerines de Cassandra

Posté par cielnuageux le 12 juin 2015

Monter 29 mailles (33) sur les aiguilles, tricoter au point mousse en répartissant 4 augmentations sur 1 rang ainsi :

2 mailles endroit, 1 augmentation, 12 (14) mailles endroit, 1 augmentation, 1 maille endroit, 1 aumentation, 12 (14) mailles endroit, 1 augmentation, 2 mailles endroit
Répéter ces augmentations encore 3 fois tous les 2 rangs, en les plaçant toujours  de chaque côté des 12 (14) mailles.

Continuer au point de riz sur les 45 (49) mailles obtenues pendant 8 rangs, puis faire 2 doubles diminutions
17 (19) mailles, 1 surjet double, 5 mailles, 3 mailles ensemble et 17 (19) mailles

Répéter des diminutions 2 rangs au-dessus, 16 (18) mailles 1 surjet double, 3 mailles, 3 mailles ensemble 16 (18) mailles puis rabattre souplement toutes les mailles

Pour la bride, monter 8 mailles, tricoter 6 rangs au point mousse et rabattre

Coudre la bride sur 1 côté de la ballerine, puis la pression et les bouton sur l’autre côté

Tricoter l’autre ballerine en inversant la bride

 

Publié dans ouvrages | Pas de Commentaire »

L’ensemble pour Cassandra

Posté par cielnuageux le 12 juin 2015

Robe et ballerines

Taille : naissance, et entre parenthèse,  3 mois
Fourniture : 2 pelotes pour aiguilles 2.5
4 boutons
4 pressions
Du fil élastique

Points employés : point mousse,  côtes 1/1, jersey endroit, point de riz, surjet simple, surjet double

Dos :
Monter 81 mailles (93 pour le 3 mois, 81 pour la taille naissance) de la couleur choisie, tricoter 6 rangs au point de riz.
Continuer en jersey endroit, en formant de chaque côté à 2 mailles des bords : 9 fois 1 diminution tous les 8 rangs (pour la taille 3 mois : 8 fois 1 diminution tous les 8 rangs, et 4 fois 1 diminution tous les 6 rangs) A droite, tricoter 2 mailles ensemble, et à gauche faire 1 surjet simple (attraper 1 maille sans la tricoter, tricoter la suivante et faites passer la maille non tricotée sur l’autre, ce qui fait également une diminution)

A 19,5 cms de hauteur totale (23,5), travailler sur les 27 mailles du milieu ainsi :
[1 maille envers, 2 mailles ensemble à l'endroit ] 4 fois
(1 maille envers, 1 maille endroit, 1 maille envers, et [2 mailles ensemble à l'endroit, 1 maille envers ] 4 fois)
et tricoter les mailles de chaque côté en jersey
Il reste 55 (61) mailles

Tricoter les mailles comme elles se présentent pendant 2 centimètres, puis continuer en jersey sur toutes les mailles

A 21,5 (25,5) centimètres de hauteur totale, pour les emmanchures, rabattre  4 mailles de chaque côté,  puis former à 5 mailles des bords, tricotées au point de riz, 4 fois 1 diminution tous les 2 rangs (4 fois 1 diminution alternativement tous les 2 et 4 rangs)
A droite, tricoter 2 mailles ensemble, et à gauche, faire 1 surjet simple
Puis continuer au point de riz sur toutes les mailles

A 28,5 (34,5) centimètres de hauteur totale,  pour l’encolure, , rabattre les 23 (25) mailles centrales, puis pour les bretelles, tricoter 4 centimètres sur les 8 (10) mailles restantes de chaque côté, et rabattez-les

_______________________________

Devant

Commencer comme pour le dos
A 25,5 centimètres (31,5) de hauteur totale, pour l’encolure, rabattre les 23 (25) mailles centrales, puis pour les bretelles, tricoter 4 centimètres dues les 8 (10) mailles restantes de chaque côté et rabattez-les

_______________________________

Finitions

Réaliser le noeud avec le fil de couleur choisie
Monter 8 mailles sur les aiguilles, puis tricoter 8 rangs au point mousser et rabattre les mailles
Enrouler un brin de laine au milieu de la bande pour la resserrer
Faire les coutures des côtés
Passer le fil élastique sur l’envers des côtes 1/1 pour les froncer
Coudre les pressions et les boutons sur les bretelles, puis le nœud au milieu du devant, au-dessus des côtes

robe

Publié dans ouvrages | Pas de Commentaire »

l’ensemble pour Cassandra

Posté par cielnuageux le 12 juin 2015

bonnet-cassy

Publié dans ouvrages | Pas de Commentaire »

Pourquoi le caractère devient-il parfois difficile avec l’âge chez certaines personnes ?

Posté par cielnuageux le 18 décembre 2014

http://www.e-sante.fr/quand-caractere-devient-difficile-avec-age/actualite/711
Lire l’article ci-dessus indiqué
Une personne âgée peut sembler changer de caractère et devenir difficile à comprendre et à gérer par son entourage.

(Interview de Claudine Badey-Rodriguez, psychologue, gérontologue et psychothérapeute à Nice.)
________________________________________________________________________

« à certains moments, fatalement, la situation change pour cause de veuvage, maladie, handicap, dépendance… La dynamique familiale se trouve alors souvent bouleversée au moment de la vieillesse et de l’avancée en âge qu’il y ait ou non dépendance. « 

___________________________________________________________

que faut-il faire ?

« Cette agressivité a toujours une explication qui est à rechercher. C’est cela qu’il faut faire en premier : chercher à comprendre ce qui se passe. »

cette personne a toujours été exigeante, autoritaire, revendicatrice et cela semble empirer avec l’âge. ???
- il y a peut-être une maladie sous-jacente débutante, comme une maladie d’Alzheimer ou un trouble apparenté.
- On peut se trouver tout simplement devant une personne qui ressent une grande souffrance.
– C’est possible, sous l’effet de cette souffrance, de voir changer quelqu’un qui avait un caractère doux. Cette souffrance peut être liée à la maladie, à la dépendance, à la baisse d’autonomie ou simplement à l’avancée en âge.
- Il faut savoir également penser à une dépression selon le contexte, en particulier si le caractère difficile apparaît avec d’autres manifestations comme un repli sur soi, une tristesse, un désintérêt, une baisse d’activité non liée à une difficulté physique.

C’est vraiment important de comprendre que cette agressivité n’est pas gratuite. Derrière elle, on trouve toujours de la souffrance. Cela ne signifie pas pour autant qu’il faille tout accepter.

personne-agee

Publié dans divers, philo | Pas de Commentaire »

Origami, différents pliages de vos serviettes de table pour les fêtes de fin d’année

Posté par cielnuageux le 6 décembre 2014

Pour décorer vos tables de Noël, voici quelques vidéos proposant des pliages de serviettes en papier
Ces vidéos sont « empruntées » à Youtube

Le première, en forme de flocon de neige
Image de prévisualisation YouTube

Faire une étoile avec la serviette en papier
Image de prévisualisation YouTube

Pliage en forme de sapin de Noël
Image de prévisualisation YouTube

Pliage en chausson de lutin
Image de prévisualisation YouTube

Publié dans ouvrages | Pas de Commentaire »

Les dialogues attribués aux oiseaux bleus à la mode (avec des bulles)

Posté par cielnuageux le 15 novembre 2014

En Chine, le lotus est une fleur magnifique
Chez nos amis anglais, c’est le nom d’une automobile
En Inde, c’est l’une des positions du Kamasutra
En France, c’est du papier Q

____________________

T’as vu, je me suis fait tatoué ?
Moi je vais me faire tatouer un B sur chaque fesse
Ah bon ?
Comme ça, quand tu seras derrière moi, tu pourras lire mon nom : Bob

_____________________

Monsieur et Madame Duciel ont quatre enfants :
Betty, Baba, Noël, Candice et Sandra

_______________________

Dis, tu te souviens, à notre communion, le curé avait mis nos prénoms en latin sur nos bancs
Marc = Marcus
Jules = Julius
Charles = Carolus
Ah oui, c’est vrai, Alain ne s’en est jamais remis

________________________

Si l’eau de javel vient de Javel
Et l’eau de cologne provient de Cologne
Pourquoi certaines personnes persistent à mettre de l’eau de toilette ?

__________________________

Publié dans humour | Pas de Commentaire »

12345...18
 

Cosy place for holidays in ... |
les hobbies d'Angie |
Animaux de compagnie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pattypatchs
| Football Club Orgnacois
| L'Ecurie de la Combe